En quête de justice
En quête de justice

Les témoignages de nos membres

Cette page est dédiée à nos membres, à ceux et celles qui ont rejoint l'association EN QUÊTE DE JUSTICE, pas seulement pour défendre leur cause, mais pour empêcher que l'histoire se répète, qu'elle fasse d'autres victimes, qu'elle brise d'autres vies. Il n'y a pas de petites ou de grandes injustices. L'injustice est toujours grande. 

 

Des témoignages aussi pour ne pas oublier l’humain. Derrière les affaires, il y a des personnes, des femmes, des hommes, des enfants. Pour la personne qui subit l'injustice, l’enjeu est majeur, voire vital si elle est en situation de danger. Le cours des procédures impacte sa vie au quotidien, et quand la justice dysfonctionne, c’est toujours un désastre moral, affectif et matériel. C’est aussi la nation tout entière qui en pâtit car une justice qui fonctionne mal entraîne un durcissement de la société, une montée de la violence, un sentiment d’abandon et une aggravation des inégalités.

 

C'est pourquoi cette quête de justice, dans la mesure où elle est sincère, n'est jamais égoïste. On ne peut pas vouloir la justice que pour soi et se désintéresser du sort des autres. Ce sont précisément les valeurs de liberté et d'égalité, de justice et de vérité, de dignité et d'humanité, qui inspirent notre combat, notre résistance face aux abus de pouvoir, notre refus de l'injustice. Alors merci à tous ceux et celles qui luttent à nos côtés.

 

Corinne Morel, présidente de l'association EN QUÊTE DE JUSTICE

Nous inaugurons ce cycle avec le très beau témoignage de Nadia. D'autres témoignages suivront très prochainement. Le temps que nos adhérentes et adhérents prennent leur plume !

 

Témoignage de Nadia 

 

Je me présente, je suis ingénieure dans l’aéronautique. Je pratique la musique et j’aime le sport. J’ai des passions que j’ai partagées avec ma fille et mon fils. J’ai un travail stable depuis plus de 16 ans dans la même entreprise. Je suis entourée par ma famille et mes amis, des personnes bienveillantes que j’aime infiniment.

  

Pourquoi je vous raconte cela ? Parce que rien ne pouvait prédire que je me mobiliserais ici et maintenant pour l’association En Quête de Justice. Pourtant, c’est arrivé et je le fais pour que des histoires telles que la nôtre, ne puissent arriver à personne. Ni à vous, ni à personne d’autre.

 

Mes enfants et moi-même avons vécu et vivons une histoire aussi incroyable que difficile. Voilà trois ans, que demandant de l’aide et pensant être protégés, la justice m’a fait perdre mes enfants. Ils ont été confiés au père et après un an, arriva ce qui pouvait bien arriver, les enfants ont été placés en foyer à la suite de ce qu'ils qualifieront d'incidents. 

 

La machine s'est retournée contre nous et j'ai dû me défendre contre des accusations calomnieuses qui justifiaient le placement de mes enfants. Ils ont commencé à dire que j'étais manipulatrice, ce qui ne voulait rien dire. Mais des jugements et des condamnations ont été prononcés sans le moindre élément de preuve tandis que je constatais régulièrement que des pièces prouvant le mensonge ou l’inconsistance étaient tout simplement ignorées.

 

Je pensais que tout cela n’était pas possible. Je ne pouvais l’imaginer. Je pensais que c’était une erreur, sans vraiment savoir pourquoi, peut-être de la précipitation. Je pensais sincèrement que c’était une erreur mais notre souffrance dure aujourd'hui depuis trop longtemps. Ma famille a été meurtrie et j’ai compris un peu tard que je ne pouvais me battre face à l’arbitraire.

 

Je crois avoir fait tout mon possible en tant que mère. J’ai patienté, j’ai gardé le silence, je me suis soumise à chaque décision. Je me suis justifiée, j’ai expliqué. J’ai aussi alerté, je me suis défendue…j’ai fait tout mon possible mais je n’ai toujours pas retrouvé mes enfants. Trois ans après, je dois à nouveau me défendre contre l’arbitraire et je me sens impuissante.

 

Nous sommes responsables de la Justice que nous laisserons à nos enfants. A défaut d’avoir réussi à protéger les miens, je souhaite faire mon possible pour une Justice qui nous protège tous. Voilà pourquoi j'ai décidé de rejoindre l'association En Quête de Justice.

 

Nadia Boughanem

 

Adhérer à l'association

Mobilisons-nous pour une justice responsable

Déjà 36 000 signataires

Je signe

 

Pour participer à notre procès contre l'État, c'est ici

Signer la lettre ouverte aux ministres de la Culture et de la Justice

 Vos droits s'en vont ! Alors prenez la plume et chargez-la, chargez-la d'encre.

Assis, tous armés, sans hésiter, faites feu de votre plume.

L.W.W. Citashe 

La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on ne la voit pas de temps en temps, le doute s'installe.

Michel Audiard

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© EN QUÊTE DE JUSTICE / Tous droits réservés