En quête de justice
En quêtede justice

Une injustice commise quelque part est une menace

pour la justice dans le monde entier. 

Martin Luther King

L'association En quête de justice

Fondée fin 2013, notre association a pour objet de défendre l’Etat de droit et l'égalité devant la loi.

Notre mouvement est citoyen et non-violent. 

Face aux injustices et aux menaces qui pèsent sur l’Etat de droit, la seule façon d’obtenir des résultats est de nous regrouper pour mener des actions concrètes, construites et organisées.

L’association En quête de justice prend de l’ampleur, a déjà abouti dans certaines propositions et va multiplier les actions en 2018.
Adhérer à l’association En quête de justice, c’est envoyer un signal fort aux élus et aux autorités, c’est dire “nous sommes là, nous sommes des citoyens éclairés, nous défendons la démocratie et nous voulons une justice égalitaire et respectueuse de nos droits constitutionnels”.
 
Plus nous serons nombreux, plus nous serons forts. Le triomphe de la justice sur l’injustice est à notre portée.
 

Son objectif premier est de défendre l’Etat de droit et la liberté et l'égalité en droits.

Comme le fonctionnement de la justice impacte la société tout entière, l'amélioration de la société passe inéluctablement par celle de la justice. C'est pourquoi nos efforts portent en priorité sur le respect des lois dans les tribunaux.

L'association En quête de justice a un rôle de veille et d’alerte et se donne pour mission de lutter contre les injustices et les inégalités, réfléchir sur la nature des problèmes et proposer des solutions pour un meilleur fonctionnement de notre démocratie et de nos institutions.

Son rôle est également de dénoncer et de rendre publics les abus commis par l’institution judiciaire et autres institutions quand ceux-ci sont avérés.

Sa fonction est de réfléchir sur la nature des problèmes et de proposer des solutions. A cet effet, différentes actions sont organisées : saisine des élus, propositions concrètes, défense des victimes, création d’un organe de contrôle citoyen, procédures juridiques, QPC, campagnes d’information, manifestations, distribution de tracts, organisation de spectacles, vidéos, publications, films, etc.

Les politiques ne sont sollicités que par rapport à l’objectif premier.

 

Une association pourquoi ?

Pour une vraie démocratie participative. 

Pour rappeler à ceux qui sont élus leurs devoirs et leurs obligations.

Pour défendre les fondamentaux de notre démocratie.

Pour ne pas laisser un Etat de non-droit s’installer.

Pour rappeler à ceux qui l’oublient que la justice est rendue au nom du peuple et qu'elle doit honorer le peuple, en étant au plus près des valeurs d'égalité, d'équité, de liberté et de vérité.

Ceux qui abusent de leur pouvoir, non seulement, menacent chaque citoyen mais jettent le discrédit sur l'ensemble de leur profession. 

 

Une association comment ?

En fédérant le plus possible de justes.

En menant des actions pacifiques mais concrètes et efficaces : des procédures en justice, des QPC, des manifestations, des soutiens aux victimes d’injustice, la médiatisation des agissements de ceux qui abusent de leur pouvoir.

Les magistrats et auxiliaires de justice intègres doivent agir à nos côtés car il n'y a aucune raison pour qu'ils subissent par ricochet l'opprobre. C'est là un beau défi pour notre démocratie : renverser la tendance et faire en sorte que les Français soient fiers de la justice de leur pays, au lieu de s'en défier (ce que pour l'heure tous les sondages confirment).

 

Rejoignez l'association d'un simple clic ou par courrier :

EN QUETE DE JUSTICE

2 rue Domrémy 69003 LYON - 04 72 36 91 95 - contact@enquetedejustice.org

 

Accéder au formulaire pour nous rejoindre d'un simple clic.

Accéder au formulaire pour nous rejoindre d'un simple clic

 Vos droits s'en vont ! Alors prenez la plume et chargez-la, chargez-la d'encre.

Assis, tous armés, sans hésiter, faites feu de votre plume.

L.W.W. Citashe 

Si vous souhaitez publier des extraits de nos textes, merci de citer la source (pour de courtes citations) ou de nous demander l'autorisation (pour de plus longs extraits). 

Il n'y a pas de petite ou de grande injustice. L'injustice est toujours grande.

Corinne Morel

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© Corinne Morel / Tous droits réservés